Comment savoir si vous pouvez vous fier à un antiquaire ?

Le besoin de faire appel à un antiquaire se présente par exemple lorsque vous avez hérité d’un meuble ancien, d’un tableau ou encore d’une montre de collection, que vous souhaitez céder. Il en sera de même si vous cherchez à acquérir des pièces rares et authentiques, pour votre collection personnelle. Mais quels sont les signes qui prouvent le sérieux et le savoir-faire d’un antiquaire ?

Il a pignon sur rue

Un premier indice de la fiabilité d’un antiquaire est sa présence physique. S’il dispose d’une boutique, d’un atelier ou d’un entrepôt, comme c’est le cas pour https://www.antiquaire-nimes.com/, c’est qu’il a investi dans son activité et n’a rien à cacher. 

Dans le meme genre : Transformez votre chambre en havre de paix scandinave avec ces idées déco !

Vous pourrez ainsi visiter son lieu de travail, voir les objets qu’il propose, discuter avec lui et apprécier son savoir-faire. Un antiquaire qui a pignon sur rue est également plus facile à contacter et à retrouver en cas de problème.

Avant de faire une offre finale, il vous propose un rendez-vous

Si un antiquaire vous fait une offre finale sans même avoir vu vos objets, méfiez-vous. Considérez la possibilité qu’il cherche à vous arnaquer en vous proposant un prix très bas ou qu’il ne soit pas compétent pour estimer la valeur réelle de vos biens. 

Dans le meme genre : Faire appel à une entreprise de peinture : avantages indéniables pour un résultat impeccable

Un antiquaire sérieux vous proposera toujours un rendez-vous pour examiner vos objets en détails et de plus près. Il vous posera des questions sur leur origine, leur état et leur histoire. 

De même, il pourra vous fournir un certificat d’authenticité. À défaut, il vous accompagnera dans le processus pour en obtenir un, si vous souhaitez conserver ce document en guise de souvenir de votre objet ancien que vous vous apprêtez à céder.

Il ne vous facture aucuns frais et n’exige pas le versement de garanties

Un autre critère pour savoir si vous pouvez vous fier à un antiquaire est relatif à sa transparence. Un antiquaire honnête ne vous demandera jamais de payer des frais de déplacement, d’expertise ou de commission. 

Il ne vous demandera pas non plus de verser des garanties, des acomptes ou des arrhes avant de conclure la vente ou l’achat. La transaction s’effectuera sur la base d’un contrat explicite. L’antiquaire vous présentera un contrat clair et détaillé, qui évoque le prix convenu, les modalités de paiement, les délais de livraison et les droits de rétractation.

Il est présent sur Internet

La visibilité sur Internet peut aussi témoigner du sérieux d’un antiquaire. S’il dispose d’un site web, d’un blog, d’une page Facebook ou encore d’un compte Instagram, vous pouvez en déduire qu’il souhaite partager sa passion, ses connaissances et ses réalisations avec le public. 

Vous découvrirez ainsi son univers ou ses références, et serez en mesure de le contacter facilement. La présence sur Internet est quasiment inévitable de nos jours. 

Ainsi, même si l’antiquaire lui-même n’a pas mis en place de canal de présence en ligne, il y aura à minima des avis clients parlant de lui sur les sites d’avis et assimilés.

Pour son offre finale, il est disposé à payer comptant

Si un antiquaire vous propose un chèque ou un paiement en plusieurs fois, soyez vigilant. Dans certains cas, cela se produit parce que l’antiquaire n’aurait pas les fonds nécessaires pour honorer son engagement. 

Parfois, il peut simplement s’agir d’un novice ou d’un amateur qui cherche à gagner du temps pour revendre vos objets à un prix plus élevé, avant de régler votre dû. 

En général, un antiquaire digne de confiance précisera qu’il vous paye immédiatement et intégralement, en espèces, par virement bancaire ou encore par des systèmes de paiement en ligne comme PayPal.